Un homme seul essaye de faire son trou. Il creuse et creuse encore. La terre glisse inlassablement sur la paroi de la structure pour retomber de nouveau à ses pieds. Il pelte sans relâche ne semblant pas comprendre l’absurdité de sa condition et la répétition de son geste.

F. L.


<em>Pauvre Martin, pauvre misère</em>,  2012 <br>dispositif performatif, bâche, terre, bois, métall, pelle <br>dimensions variables<em>Pauvre Martin, pauvre misère</em>,  2012 <br>dispositif performatif, bâche, terre, bois, métall, pelle <br>dimensions variables <br>(capture de la vidéo de la performance)